Longueuil, 06 janvier 2020 — Main-d’œuvre et productivité –

Le ministre Lamontagne annonce un engagement de 10 millions de dollars pour soutenir des centaines de projets en production végétale ou apicole

QUÉBEC, le 19 déc. 2019 /CNW Telbec/ – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, annonce la tenue d’un nouvel appel de projets dans le cadre de l’Initiative ministérielle « Productivité végétale » visant l’efficacité de la main-d’œuvre et des travaux agricoles. Les entreprises qui se consacrent à la production végétale ou à l’apiculture et qui souhaitent se prévaloir des avantages de l’Initiative ministérielle sont invitées à déposer leur demande entre le 8 janvier et le 27 février 2020. Une enveloppe budgétaire de 10 millions de dollars est disponible pour cet appel de projets, ce qui devrait permettre le financement d’environ 500 projets. Concrètement, cette enveloppe permettra d’encourager la compétitivité des entreprises, notamment en favorisant l’amélioration de la productivité de la main-d’œuvre.

Les modalités de l’Initiative ministérielle ont été révisées pour mieux répondre à la réalité des entreprises en production végétale, notamment les producteurs de petits fruits. Ainsi, le montant minimal d’aide financière passe de 5000 dollars à 3000 dollars et le pourcentage d’aide financière passe de 40 à 50 %. Pour les apiculteurs, le revenu de l’entreprise ne sera désormais plus pris en compte pour déterminer l’admissibilité à l’aide financière. Certains équipements et matériels de base stratégiques quant à l’amélioration des conditions sanitaires des ruchers et, par extension, à la survie des abeilles seront inclus à la liste des investissements admissibles.

L’Initiative ministérielle « Productivité végétale » s’inscrit dans la mise en œuvre de la Politique bioalimentaire 2018-2025 – Alimenter notre monde. Elle cadre plus particulièrement avec l’objectif d’appuyer l’investissement dans les entreprises de façon à contribuer à l’atteinte de la cible de 15 milliards de dollars d’engagements financiers par les entreprises bioalimentaires d’ici 2025. Les entreprises en production végétale et en apiculture sont un rouage important de l’industrie bioalimentaire du Québec.

Citation

« Le gouvernement du Québec fait un geste concret pour soutenir les entreprises des production végétale et apicole pour lesquelles la main-d’œuvre constitue un facteur central de leurs activités et de leur rentabilité. J’invite tous les producteurs et tous les apiculteurs admissibles à se prévaloir de l’Initiative « Productivité végétale », qui est conçue pour accroître la productivité de leur entreprise à l’heure où le recrutement et la rétention de la main-d’œuvre sont difficiles. Leurs activités sont des rouages importants de l’économie québécoise et nous voulons soutenir ces secteurs pour qu’ils soient compétitifs, sur les marchés tant locaux qu’extérieurs. »

M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Faits saillants
•L’Initiative ministérielle « Productivité végétale », lancée en août 2018, a connu un fort succès sur le plan de la participation des entreprises agricoles. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a reçu près de 1 200 demandes d’aide financière au terme de l’appel de projets qui s’est déroulé du 29 octobre au 16 novembre 2018. Le budget initial de l’appel de projets était de 7,5 millions de dollars et ne permettait pas le traitement de l’ensemble des demandes reçues.
•La création d’un fonds d’investissement de 50 millions de dollars par année, annoncée à l’occasion du discours sur le budget de mars 2019, a permis l’affectation d’une somme additionnelle de 12,5 millions de dollars au budget 2019-2020 de l’Initiative ministérielle « Productivité végétale ». Le traitement de l’ensemble des projets reçus en vertu du premier appel a repris en août 2019.
•Jusqu’à présent, ce sont 531 entreprises agricoles qui ont reçu une aide financière dans le cadre de l’Initiative. L’analyse des dossiers est encore en cours et se terminera dans les prochaines semaines.
•Les entreprises agricoles spécialisées en production végétale, sauf la production de cannabis, les entreprises agricoles pratiquant l’apiculture et les coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA) sont admissibles.
•Les projets admissibles en matière de production végétale doivent viser l’amélioration de l’efficacité de la main-d’œuvre ou des travaux agricoles :
•par l’acquisition ou l’adaptation d’un équipement de production, de récolte ou de conditionnement;
•par l’acquisition d’outils technologiques, notamment en matière d’agriculture de précision;
•par l’utilisation de services professionnels.
•Les projets admissibles en apiculture doivent viser l’amélioration de la productivité de l’entreprise apicole et la diminution du taux de mortalité des abeilles par l’acquisition ou l’adaptation du matériel ou de l’équipement de production, de récolte ou de conditionnement.
•L’aide financière maximale par demandeur est fixée à 25 000 $ pour la durée du programme.

Lien connexe

www.mapaq.gouv.qc.ca/productivite

https://www.facebook.com/mapaquebec/

https://www.instagram.com/mapaquebec/

https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l

https://www.youtube.com/user/mapaquebec

— 30 —

Source et information :
Claude Laniel
Directeur général par intérim
Les Producteurs en serre du Québec
450 679-0540, poste 8366